Qu’est-ce qu’un Kakemono?

Destination vacance Décoration Qu'est-ce qu'un Kakemono?

Un kakémono (掛け物) est un rouleau suspendu japonais. Il est généralement accroché au mur ou au plafond et peut être en papier ou en tissu. Le bas du rouleau est lesté d’un cordon ou d’un ruban, et le haut a une boucle pour accrocher.

Kakemono peut être utilisé à diverses fins, telles que l’affichage d’une calligraphie ou d’une peinture, ou comme séparateur de pièce. Ils sont également couramment utilisés dans les dojos d’arts martiaux pour afficher les noms et les grades des étudiants et des instructeurs.

Si vous cherchez une façon unique d’afficher des œuvres d’art ou d’ajouter un peu d’intimité à votre espace, un kakemono peut être la solution parfaite !

Kakémono traditionnel : histoire et signification

Ces rouleaux sont généralement accrochés au mur ou au plafond et sont utilisés pour afficher des calligraphies ou des peintures. Le kakemono peut également être trouvé dans d’autres pays d’Asie de l’Est, comme la Chine et la Corée.

L’histoire du kakemono remonte à la période Heian au Japon (794-1185). Pendant ce temps, les temples bouddhistes suspendaient des rouleaux avec des sutras écrits dessus. Ces rouleaux étaient appelés kakezōshi (掛蔵子) et étaient utilisés comme offrandes au Bouddha. Au fil du temps, les kakezōshi ont commencé à être utilisés à d’autres fins, telles que l’affichage de poésie ou de calligraphie.

Kakémono moderne : usages et déclinaisons

Les kakemono, également connus sous le nom de kakejiku, sont des rouleaux suspendus japonais. Contrairement aux parchemins occidentaux, les kakemono sont généralement suspendus verticalement. Les kakemono traditionnels comportent de la calligraphie ou de la peinture à l’encre sur du papier washi. Le kakemono moderne peut présenter n’importe quoi, de l’art traditionnel aux photographies et aux impressions numériques.

Les kakemono sont souvent utilisés dans les maisons et les entreprises japonaises pour afficher des œuvres d’art ou des messages importants. Dans le passé, les kakemono étaient utilisés pour afficher de la poésie ou des proverbes. Aujourd’hui, ils sont toujours utilisés à cette fin, mais ils peuvent également être utilisés pour afficher des armoiries familiales, des logos d’entreprise ou des images de la nature ou des paysages.

Il existe deux principaux types de kakémono : le fusuma-e et le chūban.

Les kakemono sont des rouleaux japonais qui peuvent être accrochés aux murs ou exposés sur des supports. Il existe deux principaux types de kakemono : le fusuma-e et le chōban.

Les Fusuma-e sont en papier ou en soie et sont généralement accrochés aux murs. Ils comportent souvent des peintures ou des calligraphies et peuvent être accompagnés d’un cadre en bois.

A lire :  Papier peint paris : Comparatif des meilleurs de l’année
A lire :  Papier peint paris : Comparatif des meilleurs de l’année

Les chōban sont plus petits que les fusuma-e et n’ont pas de cadres. Ils sont généralement faits de papier ou de tissu et comportent souvent des sutras bouddhistes ou d’autres textes. Chōban peut être accroché aux murs ou affiché sur des supports.

Comment faire un kakémono?

Un kakemono est un rouleau suspendu japonais. Il peut être en papier ou en tissu et est destiné à être accroché à un mur ou à une porte. Vous trouverez ci-dessous des instructions sur la façon de faire un simple kakémono en papier.

  1. Commencez par découper une feuille de papier à la taille souhaitée. Si vous souhaitez que votre kakémono soit rectangulaire, veillez à couper le papier de manière à ce que les grands côtés soient deux fois plus longs que les petits côtés.
  2. Une fois que vous avez coupé votre morceau de papier, pliez-le en deux dans le sens de la longueur. Ensuite, pliez-le à nouveau en deux dans le sens de la longueur. Vous devriez maintenant avoir une longue et fine bande de papier.
  3. Maintenant, prenez une extrémité de la bande de papier et pliez-la à environ un pouce de l’extrémité. Ensuite, prenez l’autre extrémité de la bande et faites la même chose.

Affichage du kakemono : choses à faire et à ne pas faire

Quand il s’agit d’afficher votre kakemono, il y a quelques points que vous devez garder à l’esprit. Tout d’abord, évitez de placer votre kakemono en plein soleil car cela peut faire pâlir les couleurs avec le temps. Deuxièmement, si vous exposez votre kakemono à l’extérieur, assurez-vous de le rentrer à l’intérieur par mauvais temps, car les vents forts ou la pluie peuvent endommager le tissu. Enfin, lorsque vous enroulez votre kakemono pour le ranger, assurez-vous de le faire avec le côté imprimé vers l’intérieur afin qu’il ne soit pas froissé ou froissé. En suivant ces conseils simples, vous pouvez vous assurer que votre kakémono restera beau pendant des années !

Kakemono : quels sont ses principaux avantages ?

L’utilisation des kakemonos présente de nombreux avantages. Ils sont très légers et faciles à transporter, ce qui les rend idéaux pour les événements où l’espace est limité. Ils peuvent également être suspendus de différentes manières, ce qui les rend très polyvalents. Les kakémonos sont également très accrocheurs et constituent donc un excellent moyen d’attirer l’attention et de faire passer votre message.